Rechercher

Ce matin, j’ai entendu

- Finis ton café, je vais te raconter une histoire. - Chouette ! alors… il était une fois….. - Non, ça marche pas avec il était une fois !


« Il y en a qui se sentent bizarres, à côté de leur corps, plus vraiment chez eux, tout déstructurés, comme dans du coton, du brouillard très dense.

Tout semble assourdi, au ralenti en eux.

Il y a des choses qu’ils ont oubliées, des choses encombrantes qui n’encombrent plus, comme si ils avaient fini un livre, un gros livre, qu’ils l’avaient lu jusqu’à la dernière page. A un moment ils l’avaient un peu abandonné ce livre, la dernière partie leur semblait parfois indigeste, puis dernièrement, ça y est ils l’ont fini, fermé, et rangé ou peut-être même laissé sur le bord de la route.


Ils se sont senti plus légers, et puis comme avec un vide en eux, et puis plus légers, et puis comme avec un vide en eux. Ils rigolent soulagés, ils pleurent un peu, et ils rigolent à nouveau.


Il y a peu, ils ont pris un nouveau livre, ont caressé la couverture, l’ont reniflé. Ils l’ont posé sur leur coeur en fermant les yeux, ils se sont murmurés intérieurement, j’espère qu’il sera bien.


Et puis ils l’ont ouvert, les premières pages toutes douces, toutes fines, aériennes comme dans un livre sacré. Ils ont tourné les premières pages, le sourire aux lèvres, et puis ils se sont rendu compte dans un battement de coeur que toutes les pages étaient blanches. Et puis ils se sont rendus compte dans un battement de coeur que ce livre est un cadeau du ciel. » n.h




Posts récents

Voir tout